La Charte 

Favoriser le progrès social en aidant à l’instauration de meilleures conditions de vie des couches les plus défavorisées notamment les peuples sahéliens

Fichier 53.png

I.    EXPOSE DES MOTIFS

 

  1. Vu le contexte actuel de la coopération au développement qui a amené la Coopération Luxembourgeoise à mettre en place une nouvelle stratégie générale de financement des projets ;

  2. Considérant qu’aucun pays n’est en mesure d’apporter une réponse à lui seul face aux défis communs d’un monde plus complexe ;

  3. Considérant que l’objectif principal du Luxembourg en matière de coopération au développement, est de contribuer à l’éradication de la pauvreté et au développement durable ; 

  4.  Considérant l’ancrage de la nouvelle stratégie générale de la Coopération Luxembourgeoise dans l’Agenda 2030  du MAEE ;

  5. Considérant l’incitation de la Coopération Luxembourgeoise à la promotion des partenariats multi-acteurs et des mécanismes innovants ;

  6. Considérant le souci constant des partenaires d’améliorer les conditions de vie acceptables des populations issues des milieux défavorisés, notamment celles des zones rurales et certaines zones périurbaines, dans le court, moyen et long terme ;

  7. Ayant compris la nécessité de s’unir et de développer des partenariats locaux, sous régionaux et internationaux pour alerter et promouvoir la prise en compte des besoins différenciés du genre (hommes, femmes et jeunes) dans les politiques et les initiatives de développement ;

  8. Ayant compris la nouvelle configuration du partenariat au développement de la coopération Luxembourgeoise face aux nouveaux enjeux de financement des projets dans les pays en développement (PED) ;

  9. SOS Sahel International Luxembourg et ses partenaires du nord et du sud, ont mis en place le concept intitulé « je t’accompagne », pour s’adapter à ce nouvel environnement d’aide humanitaire et de développement de projets ;

  10. Dans ce sens, ils acceptent de mettre en commun leurs efforts pour :

 

  •   Mettre en place et rendre fonctionnel une plateforme pour la promotion de son identité et pour la collaboration entre ses membres et avec ses partenaires ;

  • Créer un réseau de partenaires et de compétences ; 

  • Mutualiser leurs efforts et leurs moyens ;

  •  Développer des synergies d’actions ;

  • Contribuer à son animation, à la production et au partage d’expériences ; 

  • S’impliquer dans la recherche d’opportunités pour faciliter son fonctionnement et la réalisation des missions qui lui sont assignées, au renforcement mutuel, au respect des principes de collaboration et de gouvernance.

  • La présente Charte constitue un outil réglementaire à travers lesquels l’adhésion, la participation et les conditions de déploiement des membres ainsi que les orientations générales et la philosophie de la plateforme sont déclinées à l’attention des intéressés. 

II.    PREAMBULE    

                                        
Nous membres de la Plateforme Je t’accompagne « Réseau Nord » et « Réseau Sud »,
RESOLUS, à :

  • Favoriser le progrès social en aidant à la pérennisation de meilleures conditions de vie des couches les plus vulnérables;  

 

  • Créer les conditions nécessaires à la bonne gouvernance, à la prise en compte des contraintes naturelles et socio-culturelles et l’intégration des questions environnementales et du genre dans les programmes qui seront développés au Sud et particulièrement au Sahel dans le respect strict des lois et politiques publiques des pays membres.

 

 

 ET À CES FINS, à :

  • Unir nos forces pour promouvoir le développement durable des populations sahéliennes ;

  • Accepter des principes et instituer des méthodes garantissant l’accès des couches vulnérables aux projets et programmes qui seront développés ; 

  • Recourir aux institutions nationales, sous régionales et internationales (Coopération Luxembourgeoise) pour favoriser le progrès économique et social de toutes les couches cibles.

 

AVONS DÉCIDÉ D'ASSOCIER NOS EFFORTS POUR RÉALISER LES CONCEPTIONS SUIVANTES :

 

  1.  Favoriser la mutualisation des efforts et des moyens ;

  2. Développer des synergies d’actions ; 

  3. Contribuer à l’animation de la plateforme, à la production (réflexion, conception, mise en œuvre, etc.) et au partage d’expériences ;

  4. S’impliquer dans la recherche d’opportunités pour faciliter le fonctionnement et la réalisation des missions de la plateforme, au renforcement mutuel et le respect des principes de collaboration et de gouvernance ;

EN CONSEQUENCE, nos membres respectifs, munis de pleins pouvoirs ont adopté la présente Charte et établissent par la présente une organisation internationale qui prendra le nom de : PLATEFORME « JE T’ACCOMPAGNE » (JTA) qui comporte deux composantes :


-    RESEAU NORD, qui regroupe les acteurs du Luxembourg et des pays limitrophes (France, Belgique, etc.) ; et 
-    RESEAU SUD, qui réunit les acteurs des pays sahéliens (Burkina Faso, Mali, Sénégal, etc.).
 


III.    CHAPITRE I : BUT ET PRINCIPES 


Article 1 : BUT


Le but de la plateforme JTA est : 


La plateforme « je t’accompagne » a pour but d’améliorer l’accès des couches sociales les plus vulnérables aux programmes d’aide au développement dans le cadre du MAEE, mais aussi en dehors de ce cadre, notamment auprès d’autres Partenaires Techniques et/ou Financier (PTF). Pour ce faire, il sera adopté une stratégie favorisant la prise en compte des besoins des populations défavorisées et particulièrement des couches vulnérables, des hommes et des femmes dans une approche fondée sur l’équité. 


Bâtie sur la base du principe de la responsabilisation, la plateforme développera des partenariats à deux niveaux :


a)    Au niveau technique et opérationnel
L’approche repose sur le principe de la complémentarité des compétences, savoir-faire et expériences. Ainsi pour appuyer l’identification et la formulation des projets, la plateforme entretiendra des collaborations avec les Etats ou leurs démembrements (Ministères et Directions sectorielles), les autres projets, programmes et ONG, les Services Techniques ou acteurs d’encadrement du développement (Agences Régionale de Développement (ARD), Services Techniques Déconcentrés), les Structures de Recherche, les Entreprises mais aussi avec des Personnes Ressources de profils variés.  


b)    Au niveau financier 
La plateforme met en place les conditions nécessaires pour le développement de partenariats et de synergies afin de mobiliser les acteurs à s’engager autour du cofinancement des projets identifiés. Il peut s’agir de l’Etat, d’autres ONG, des Collectivités territoriales, de Projets ou Programmes, d’Entreprises (local ou international), Donateurs Privés, etc. ; elle accompagne également le processus d’identification, de formulation et de soumission pour cofinancement auprès du MAEE.


Article 2 : PRINCIPES D’ADHESION


La plateforme JTA et ses Membres, dans la poursuite du but énoncé à l’Article1, doivent agir conformément aux principes suivants : 


1.    JTA est fondé sur le principe de l'égalité de tous ses Membres. 
2.    Les Membres du JTA, afin d'assurer à tous la jouissance des droits et avantages résultant de leur qualité de Membre, doivent remplir de bonne foi les obligations qu'ils ont assumées aux termes de la présente Charte.
3.    Dans l’esprit d’un partenariat gagnant-gagnant, les membres de la plateforme se mobilisent et se déploient autour de deux principes majeurs que sont la gouvernance et l’organisation.


Article 3 : LA GOUVERNANCE


1.    La reddition des comptes 
Elle désigne l’opération qui découle de l’obligation de répondre de l’exercice d’une responsabilité. La capacité de produire et de publier une information juste sur le rendement organisationnel est à la fois un gage de saine gestion et un levier efficace pour relever de nouveaux défis.


2.    La participation 
C’est le fait de prendre part aux processus d’élaboration, de mise en œuvre, de suivi et d’évaluation des activités, programmes et projets de la JTA. Elle fait appel à l’implication et la contribution de chaque membre selon son domaine d’intervention et ses compétences propres.


3.    La Responsabilité 
C’est le fait pour chaque membre d’assumer sa place et son rôle dans la bonne marche du réseau. Ainsi, les acquis comme les insuffisances doivent être partagés et connus de tous.


Article 4 : LES PRINCIPES D’ORGANISATION OU L’ETHIQUE DE COLLABORATION


1.    L’Autonomie 
La Plateforme milite pour le respect de l’identité et des orientations stratégiques respectives de ses membres ainsi que de ses partenaires. En ce sens, l’autonomie de pensée et d’action constitue une valeur autant pour le fonctionnement JTA que dans ses relations partenariales au triple niveau local, national et international.


2.    La capitalisation et le partage d’expériences
Du fait de leur place essentielle dans la communication et la valorisation des acquis respectifs, la capitalisation et le partage d’expériences se veulent fondatrice d’une dynamique de mutualisation entre les membres de la Plateforme. Dès lors, leur systématisation offrira l’opportunité, pour La Plateforme comme pour chaque membre, de contribuer à la production de connaissances sur les questions de développement dans le cadre des Objectifs de Développement Durables (ODD), et à la valorisation desdites connaissances aux plans politique, stratégique et opérationnelle. 


3.    La coopération 
Chaque membre de la Plateforme travaille dans un esprit d’intérêt général pour l’ensemble. Cette option, en plus de motiver l’adhésion et l’engagement autour de la vision et des missions de la JTA, devient un élément méthodologique pour la réalisation de chacun et l’atteinte des objectifs communs.


IV.    CHAPITRE II : MEMBRES 


 Devient membre de la JTA, tout acteur ou structure ayant signé et ratifié cette présente Charte, ainsi que le Règlement Intérieur (RI) et la charte du MAEE portant sur « le harcèlement, l’exploitation et les abus sexuels (SEAH) », particulièrement pour les acteurs concernés par cette mesure (Réf. Charte MAEE).


Article 5 


1. Peuvent devenir Membres de JTA toute structure, organisation ou personne ressource (individu) qui acceptent les obligations de la présente Charte et qu’ils soient capables de les remplir et disposés à le faire ; 
2. L'admission comme Membres de la JTA de tout Membre remplissant ces conditions se fait par décision des responsables de réseau.

 

Article 6
 

Un Membre de JTA contre lequel une action préventive ou coercitive a été entreprise par certains membres, peut être suspendu par le réseau auquel, il est affilié, sur recommandation de son Bureau, de l'exercice des droits et privilèges inhérents à la qualité de Membre. L'exercice de ces droits et privilèges peut être rétabli par le Bureau. 
 

Article 7 
 

Si un Membre de JTA enfreint de manière persistante les principes énoncés dans la présente Charte, il peut être exclu du réseau par l'Assemblée générale ou bien sur recommandation du Bureau. 

V.    CHAPITRE III : ORGANES 


Il est créé comme organes principaux JTA :


1.    Un Coordonnateur « Réseau Nord » ;
2.    Un Coordonnateur « Réseau Sud » ; et 
3.    Des organes subsidiaires qui se révéleraient nécessaires pourront être créés conformément à la présente Charte.  

Article 8 


Aucune restriction ne sera imposée par JTA à l'accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. 
 

VI.    CHAPITRE IV : RATIFICATION ET SIGNATURE 


Article 9


1. La présente Charte sera ratifiée par les Membres signataires conformément aux règles établies et entrera en vigueur après le dépôt des ratifications.
2. Des acteurs peuvent continuer de joindre la plateforme après son entrée en vigueur mais deviendront Membres à la date de dépôt de leurs ratifications respectives. 


EN FOI DE QUOI les Membres de la Plateforme ont signé la présente Charte. 
FAIT au Sénégal, le 23 septembre 2020.